Une présence datant de 4 siècles

Aussi loin que l’on puisse remonter, on trouve trace de la famille Martineau sur Migré et ses environs.

Néanmoins, le patronyme est rencontré plusieurs décennies auparavant.

 

Des notaires

En effet, un porteur du nom était notaire à Villeneuve-la Comtesse en 1560 puisqu’il est cité le 21 avril de cette année avec son collègue Poupon, comme auteur du contrat de mariage de François de La Laurencie, seigneur de Villeneuve, avec Sidoine de Canclain.

Un autre Martineau était notaire en 1595 à Saint-Jean-d’Angély puisqu’il est cité comme ayant rédigé le contrat de mariage de Jean de Livenne avec Marie de La Faye, au château de Liniers le 12 janvier 1595.

Compte tenu des lieux et des périodes cités, des liens sont probables, sans que l’on puisse déterminer s’il s’agit de nos ancêtres.

 

Des nobles

Une famille Martineau, seigneur du Bouchet et de Guérennes, est anoblie en 1628 comme secrétaire du roi. Elle est d'Aunis. Il n'y a probablement aucun lien avec la notre.

 

Les premiers actes

Les actes les plus anciens nous concernant sont de 1629. Il s’agit des minutes notariales de Saint-Martin-de-la-Coudre.

La suite bientôt...